La Halle aux Drapset le Bureau d'Aunage

Mots-clés :

Sur les façades de la cour de l’Hôtel XVIIIème, au-dessus des ouvertures d’accès, sur plusieurs cartouches sont inscrits en lettres d’or : CONSULAT (le Tribunal), VENTE (la salle où étaient exposés et mis en vente les draps) ; AUNAGE (la pièce où ils étaient contrôlés, mesurés, et marqués) ; BOURSE (la salle où ils étaient négociés). 

La Halle aux draps est une belle salle voûtée d’origine XVIIème, destinée à l’entreposage des étoffes de laine et des draperies fabriquées par la petite industrie ou les ateliers des bourgs de la province. La Halle était louée à ses utilisateurs, mais le produit en revenait à la Ville, tout comme le service d’aunage affermé à son profit.

Dès le XIXème siècle, la Halle se trouvera sous-utilisée pour les draps. Alors la Chambre affectera la salle à une multitude d’autres activités : clubs politiques en 1848 ; audiences du Tribunal pendant les travaux ; guichet de banque (Banque Populaire en 1919, créée à l’instigation de la Chambre) ; cours du soir ; Tribunal de Prud’hommes, transféré dans la salle après la Libération ; Centre de documentation de la Chambre en 1974 ; et depuis 1996, nouvelle salle de Délibérations de la Chambre.